08 May

J 12 (08/05) mile 190,5 à 213

Publié par docteurgres  - Catégories :  #Photos, #Southern California, #Trail, #Vidéo

Le sentier va descendre dans des lacets infernaux pendant 6 heures non-stop, nous faisant passer de 8000 à 1000 pieds d'une seule traite, soit 2150 mètres. C’est long, c'est très éprouvant pour les pieds, pour les genoux et pour les hanches. Mes pieds me supplient d’arrêter le massacre mais je tiens bon. Oui mes pieds me parlent beaucoup depuis le départ. Ils aimeraient bien être le centre de certaines décisions, comme arrêter de marcher bêtement pour rien. Mais je dois garder les commandes sinon quel autre organe voudra prendre le pouvoir ensuite…?  

Bref, arrivé en bas de cette terrible descente, 6 heures plus tard donc, il fait sacrément chaud et me voilà arrivé au seul point d’eau disponible, une petite fontaine avec un petit rocher qui me permet juste d’avoir la tête à l’ombre, mon ami Lee occupant déjà la moitié de ce petit paradis. Je m’y installé pour un petit repos bien mérité et pour prendre mon repas de midi, enfin 13h30. Mais voilà que 3 autres filles arrivent. Je cède galamant ma place et repars pour la suite qui va s’avérer tout aussi savoureuse (il y a des jours comme çà, il faut attendre que ça passe). Je me retrouve donc en fond de vallée à 1000 pieds, dans une grande plaine qu’il va falloir traverser pour gravir la montagne suivante. Si on est descendu, c’est bien pour remonter. Le vent commence à se lever, tout d’abord de côté, ce qui me fait tituber à chaque pas,mais je suis encore relativement protégé par une colline.

 

Quand j’arrive au milieu de la plaine, le vent devient complètement fou et se met à souffler très fort avec de grosses rafales. Il est maintenant face à moi et je suis dans le lit d’une rivière asséchée, donc dans du gros sable qui se soulève en tornades. Je peine énormément à avancer et le sable me transperce de partout, surtout les yeux. Le chemin n’est pas bien balisé et comme je n’y voit pas grand chose, je sors le GPS. Au bout d’une heure, je réussir à sortir de cette tempête de sable, et je n’ai fait qu’un seul kilomètre !

Enfin, pour finir la journée, une petite montée pépère avec le vent dans le dos qui va m'amener sous une ferme d'éoliennes (tu m'étonne !) où se trouve un campement et un petit Trail magic d'eau.

Au fait, j'ai passé les 200 miles aujourd’hui !

J 12 (08/05) mile 190,5 à 213
J 12 (08/05) mile 190,5 à 213
J 12 (08/05) mile 190,5 à 213
J 12 (08/05) mile 190,5 à 213
J 12 (08/05) mile 190,5 à 213

À propos

Pacific Crest Trail 2019